26 août 2016

Virée à l'exposition Harry Potter à Bruxelles

Ai-je encore besoin de vous dire que je me considère comme une « Potterhead » assidue ? Toujours est-il que je le répète, au cas où. Naturellement, quand j'ai appris que l'exposition Harry Potter allait s'arrêter à Bruxelles pendant quelques mois, j'étais pas loin de faire de l'hyperventilation. J'avais lu quelque part qu'il valait peut-être mieux passer son tour et attendre que les objets mobilisés pour l'expo reviennent aux studios à Londres pour tout voir d'un coup et profiter ainsi d'une meilleure expérience. Cependant, comme d'habitude, je n'ai pas pu résister à l'appel du petit sorcier et j'ai voulu me faire ma propre opinion. Pif paf pouf et « Accio ! ». Un petit sortilège d'attraction plus tard, me voici avec les tickets en main ! Plus qu'à monter dans le Poudlard Express – bon, la version SNCB, faute de vrai train magique – direction Bruxelles !




La première chose que je dois vous dire, c'est qu'à moins d'habiter à côté du Heysel – qui accueille l'exposition, à l'intérieur de son Palais 2 pour être exacte – il va falloir un peu d'organisation. Pas question d'improviser une visite puisque les billets sont à réserver sur internet à l'avance en choisissant le jour ET l'heure. Eh oui, quand il y a plus de places, y a plus de places, pas question d'en faire apparaître – par magie ! Alors, vous pouvez toujours tenter d'aller sur place à l'improviste en espérant qu'il reste quelques entrées, mais c'est un risque que je ne voulais pas courir. J'ai personnellement choisi d'y aller un mardi vers midi en pensant que c'était un créneau horaire peu demandé et un jour moins fréquenté. D'autant plus qu'il y avait une réduction. Je ne suis pas J.K. Rowling, j'abandonne déjà le suspense : du monde, il y en avait. Beaucoup.

Devant le Palais 2, un panneau lumineux indique quels créneaux horaires sont autorisés, non pas à rentrer, mais à faire la file devant les portes de l'exposition ! Heureusement, la canicule n'était pas de la partie. En tout, j'estime que j'ai du faire la file environ une demi heure avant de pénétrer dans « le Saint des saints ». L'accès à l'exposition se fait par petits groupes d'une vingtaine de personnes à peu près. Les visiteurs sont accueillis par le légendaire Choixpeau Magique et quelques animations que je ne décrirai pas pour laisser la surprise aux intéressés. 



Vient ensuite l'autorisation de déambuler parmi les objets, les éléments de décor et les costumes tout droit sortis des films ! Il y a là une sélection qui devrait satisfaire tout fan du monde magique de J.K. Rowling. J'ai particulièrement aimé la papeterie : les livres, les carnets, les affiches et journaux ou magazines réalisés pour les films me plaisent énormément, les avoir face à moi et voir leurs détails, deviner l'attention qui leur a été portée pour, parfois, quelques secondes à l'écran, m'a beaucoup intéressée. Vous trouverez en exemple dans les photos de cet article le « Monstrueux Livre des Monstres », « Les Animaux Fantastiques » – derrière le retourneur de temps – ou encore le manuel du Prince de Sang-Mêlé. Une vitrine contenant tous les horcruxes m'a également beaucoup plue – malgré la vue plutôt partielle que j'ai pu en avoir en raison du nombre de personnes agglutinées autour. Les diverses créations des décorateurs, accessoiristes et costumiers sont manifestement rassemblées par thèmes, que je qualifierais comme suit : intérieur du château, Quidditch, extérieurs de Poudlard, magie noire et enfin la Grande Salle. Une ou deux installations interactives complètent sympathiquement l'expérience.




Globalement, la mise en place de l'exposition m'a conquise. Je l'ai trouvée très bien pensée, bien réalisée et, bien que plus courte que ce que j'imaginais, tout à fait plaisante ! MAIS. Il faut bien que je râle un peu. Pour moi, là où le bât blesse, c'est au niveau de l'organisation. Nous étions beaucoup BEAUCOUP trop nombreux. Pas moyen de se promener vraiment tranquillement, il s'agissait plutôt de courir à l'endroit qu'une personne venait de quitter, laissant un petit trou dans lequel s'engouffrer pour avoir la chance de pouvoir jeter un oeil à une installation. La visite prenait une tournure un peu anarchique. Je n'ai pas non plus apprécié qu'une membre du personnel nous demande de nous dépêcher et d'avancer, comme à un troupeau de vaches – Eh, j'ai attendu une heure dehors, je vais pas traverser le Palais 2 en dix minutes, maintenant. J'ai aussi une petite tendance à l'agoraphobie et j'ai parfois du me retenir pour ne pas exploser. Je vous laisse imaginer le mal que j'ai eu à vous ramener des photographies potables. J'étais par ailleurs un peu agacée par les personnes qui passaient leur temps à courir d'un coin à l'autre en poussant les gens pour prendre des photos sans prendre temps de regarder les choses à travers leurs propres yeux – mais surtout en poussant arghhh. Je ne sais pas si je suis tombée sur une mauvaise journée, mais moi qui voulais éviter la foule, j'ai complètement raté mon pari.

Un autre petit reproche que je ferais à l'exposition pourrait être les indications sur les panneaux qui me donnaient la désagréable sensation d'être prise pour une débile novice. Exemple : « Robe portée par Hermione dans Harry Potter et la Coupe de Feu » – Ah boooon. Je n'avais pas voulu payer de supplément pour l'audioguide en me disant que je prendrais simplement le temps de lire les panneaux, mais je me suis demandé si je n'avais pas fait une erreur. J'espère pour les personnes qui ont pris cette option que les informations étaient un peu plus fournies ! Ceci dit, ces écriteaux m'ont au moins permis de rire ou de m'indigner devant les traductions des noms de certains personnages en néerlandais. Une petite sélection : Dumbledore devient « Perkamentus », McGonagall se métamorphose en « Anderling » – hein ? L'Écosse ? Keskessé ? – et les Weasleys sont renommés « Wemels » – gnu ? ! Même les Allemands – qui parlent une langue plutôt proche – n'ont pas osé de tels affronts.



En sortant, suivant ce que j'appelle la « stratégie Disney World », on se retrouve dans la boutique. Là, vous vous dites que le moment est venu de faire un haul de mes nombreux craquages… sauf que je n'ai rien trouvé. J'étais effectivement prête à dépenser quelques euros dans des gadgets, mais au final rien ne m'a vraiment tapé dans l'oeil. Je voulais jeter un oeil sur les baguettes, mais aucune ne m'a tapé dans l'oeil. En les prenant en main, je les ai trouvées un peu « cheap » et bien trop chères. J'avais très envie de m'acheter des chocogrenouilles, mais il n'y en avait que des miniatures, sans la boîte iconique. J'aurais aimé un badge de Poudlard, mais il n'était possible de choisir qu'entre les quatre maisons – et j'ai toujours du mal à me décider entre Serdaigle et Poufsouffle, nondidju. Quant aux écharpes : même problème, dur de choisir ma maison…et pas de miroir pour voir si une couleur allait mieux qu'une autre. Je reconnais tout de même que le magasin était très sympa à visiter,  bien agencé, mais le contenu n'était manifestement pas pour moi. J'ai décidé de garder les sous que j'aurais pu y dépenser pour partir un jour à Londres visiter les studios ! Puis à Orlando prendre du bon temps à Universal, héhé ! 

En somme, je suis contente de l'avoir fait, même si je ne suis pas sûre que ce soit un passage indispensable ! Ce qui est sûr, c'est que ce serait beaucoup plus agréable à visiter avec moins de monde dans les pieds. Si vous y êtes allé, dites-moi si je n'ai pas eu de chance ou si vous avez aussi trouvé qu'il y avait trop de visiteurs, je voudrais savoir si c'était juste dû à ma malchance !

Si vous êtes intéressé par l'exposition Harry Potter, sachez qu'elle a été prolongée et restera finalement à Bruxelles jusqu'au 6 Novembre ! 

4 commentaires :

  1. Jolies photos !!!
    J'avais envie d'y aller mais je n'entends quasi que du négatif (trop de monde, pressés comme des citrons, rythme imposé, peu d'infos, tour vite fait,...)
    C'est dommage, ça aurait pu être sympa mais j'ai l'impression qu'ils nous prennent juste pour des pigeons. Je préfère attendre un peu et visiter le studio à Londres :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :D (j'ai du m'accrocher un peu pour en prendre certaines :p)
      J'avais pratiquement pas lu d'avis avant pour avoir la surprise, justement, mais effectivement, ce que j'ai ressenti confirme les points négatifs que tu listes :/ Maintenant, je me dis que si j'avais su que ce serait prolongé, je me serais arrangée pour y aller un jour où tout le monde aurait été à l'école/au bureau, mais bon ! Ce qui est fait est fait.
      Malheureusement, ça me laisse vaguement cette impression aussi, c'est dommage. Ceci dit, je regrette pas non plus. Je sais pas quand je pourrai aller à Londres, et j'estime que c'était déjà pas mal :p D'ailleurs je me demande quand les objets qui sont exposés ici retourneront aux studios puisque j'imagine qu'ils vont continuer à voyager (d'autant que ça doit être plutôt lucratif quand on voit le monde qu'il y a).

      Supprimer
  2. Jolies photos! J'aimerais y aller samedi mais j'ai peur qu'il y ait trop de monde... Il faut déjà que je réserve les billets!

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Effectivement, j'aurais "peur" aussi d'y aller un samedi… mais peut-être que la folie sera un peu retombée puisque l'expo est là depuis longtemps ? Je te le souhaite en tout cas ! Et n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé, je serais curieuse de connaître ton avis :)

      Supprimer