1 sept. 2016

Trois BDs sur les chats

Je suis une grande amatrice de bandes dessinées. Je suis aussi complètement fan de chats, enfin surtout de ma boule de poils à vrai dire. Naturellement, quand les deux se rencontrent, j'ai tendance à craquer. Comme sur internet, ces petits félins sont en fait un sujet assez populaire dans la bande dessinée. Aujourd'hui, j'ai eu envie de partager avec vous mes trois BDs à propos de chats préférées. Je pense qu'il y en a pour tous les goûts – sauf peut-être pour les « cat haters »… si ça existe –, par chance j'ai réuni une BD comique, une poétique et une plus réaliste. 



1. Katz - l'humoristique :
Katz est un chat imaginé par le couple Ian et Dairin. Super sympas, soit dit en passant, j'avais eu la chance de les rencontrer au festival Spirou. Il vit une petite vie tranquille avec ses maîtres qu'il laisse gracieusement habiter chez lui – ben oui, vous savez bien qu'on habite chez nos chats. De bien gentils humains, régulièrement victimes des facéties du petit félin. La bande dessinée semble vouloir répondre à la question « mais qu'est-ce qui a bien pu passer par la tête de cet animal ? ». En découlent des explications fantasques et un humour tendant parfois vers l'absurde, épaulé par les sympathiques personnages de Lenny, le chat bonnetté meilleur ami de Katz et – mes préférés – les escargots zozoteurs Zean-Clode et Missel.
Bref, une bande dessinée pleine de bonne humeur, qui rassemble des personnages adorables et parvient bien souvent à me faire rire, ou au moins sourire ! J'admire en outre beaucoup les auteurs qui  dessinent et scénarisent « Katz » en plus de leur « vrai » métier… et de l'éducation de leurs enfants… ainsi que de leurs chats, évidemment !

2. Broussaille - la poétique :
Contrairement aux deux autres BDs dans cet article, seul un tome de Broussaille tourne autour d'un chat. Un soir, en remontant dans son appartement bruxellois, le jeune Broussaille s'aperçoit qu'il a oublié de fermer sa porte. À l'intérieur, le chat est introuvable. S'ensuit une nuit blanche de déambulation dans les rues de la capitale belge à la recherche de la petite boule de poils égarée. On y découvre un autre aspect de la ville, les personnes qui vivent la nuit et celles dont une parcelle de vie se dévoile à travers une fenêtre éclairée au milieu de l'obscurité. 
C'est une bande dessinée à laquelle je suis très attachée pour sa poésie et son ambiance à la fois juste et un brin merveilleuse. Toute la série des Broussaille m'est d'ailleurs chère pour ces mêmes raisons qui sont à mes yeux des qualités méritant d'être soulignées. S'ajoutent à tout cela, comme la cerise sur le gâteau, les dessins de Frank Pé et sa mise en page très personnelle

3. Kuro - la réaliste :
Kuro nous vient du Japon. Ce mignon chaton nommé d'après la couleur de son pelage, Kuro signifiant « noir » en japonais, entraîne le lecteur dans sa vie quotidienne. Nous voici donc découvrant le monde à travers les yeux d'un tout petit félin. Au fil des dessins bruts réalisés au pinceau s'enchaînent joies et peines, grands éclats de rire et gorge serrée – un peu, parfois. La justesse des attitudes des chats et probablement des traductions de leurs miaulements – snobs et autoritaires envers les humains – ainsi que l'absence de filtre pour raconter la croissance du chaton donnent sa valeur à ce manga. Pas de pudeur concernant la découverte de sa sexualité par Kuro, pas de voile sur les dangers de la rue qui guettent nos amis à quatre pattes.
Que dire de plus ? Pour moi, ce manga a tout pour plaire. En plus il y avait une offre promotionnelle avec des stickers. Des stickers ! Si c'est pas un bon argument, ça.

4. Crapule – la mention super honorable :
Crapule est le héros d'une bande dessinée de Luc Deglin qui n'obtient qu'une « mention honorable » parce qu'il n'est pas sorti en album. Ces strips de trois cases étaient offerts dans un petit supplément du magazine Spirou. J'ai joyeusement retrouvé la série dans le numéro 4091 « Spécial chats » que  les abonnés ont déjà reçu et que vous pouvez vous procurer en librairie en ce début du mois de septembre 2016 ! ouf
Ces gags me font parfois pleurer de rire. Je voudrais juste savoir si Deglin a des caméras cachées dans ma maison ? Ou s'il a fait cloner mon chat ? Comment sait-il ? QUEL EST SON SECRET ?

5 commentaires :

  1. Kuro a l'air trop trognon !!!! Je me le note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ses grands yeux qui font craquer, hein ? :D J'aimerais beaucoup connaître ton avis si tu finis par le lire ! (bon personnellement j'ai déjà acheté le tome 2, voilà voilà)

      Supprimer
  2. Dans le genre humour "ignoble" avec un regard super drôle sur les chats, je te conseille "Putain de Chat" de Lapuss' :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant parce qu'on me l'a conseillé sur Facebook aussi quand j'ai relayé l'article ! :D effectivement c'est très chouette aussi, et en fait je connaissais, mais je ne savais pas que ça avait été publié en album :) merci pour la suggestion !

      Supprimer
    2. Ha oui comme quoi ! En même temps Lapuss' est un super auteur ! Tout comme Dairin & Del ou Deglin ! :)
      Oui l'album est sorti récemment ! Pas de soucis, merci aussi pour tes suggestions, de Frank Pé je n'ai jamais lu Brousaille, il faudrait pourtant ! :D

      Supprimer